Ce site n'est plus mis à jour

L'École nationale d'administration (ENA)L'ENA a été supprimée le 31 décembre 2021.
Elle est remplacée par l'Institut national du service public (INSP)L'INSP depuis le 1er janvier 2022 insp.gouv.fr

Le contenu de ce site reste accessible à titre d'archive.

L'ENA accompagne la modernisation de l'administration centrafricaine

Aperçu du recrutement des auditeurs pour la formation Tamboula 3
Lancement de Tamboula 3, formation qui outille et professionnalise des cadres centrafricains : L'ENA participe au recrutement de 40 auditeurs en partenariat avec l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de la République centrafricaine.

Née en 2017 de l’engagement des présidents français et centrafricain, la dynamique Tamboula, qui signifie « on avance » en langue sango, a déjà formé 200 cadres de l’administration centrafricaine.

En 2021-2022, sous supervision de l’ENAM de République centrafricaine et de l’ENA de France, Tamboula 3 se positionnera au plus près de la société civile, par la mise en place de stages d’application au sein d’ONG et associations nationales. La formation, d’une durée de six mois, s’adossera aux étapes du cycle de l’action publique et alternera enseignements à l’ENAM et stages en milieu associatif, renforçant ainsi les liens entre l’administration et la société civile centrafricaines.

Du 25 au 30 novembre, un jury composé de représentants de l’ENA de France, de l’ENAM de République centrafricaine, de la Primature, du Secrétariat Général du Gouvernement centrafricains, et de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Centrafrique (MINUSCA) s’est tenu à l’ENAM pour sélectionner 40 auditeurs en provenance de divers ministères. Les intervenants choisis pour encadrer cette formation sont des praticiens de l’administration et de la société civile centrafricaines. Certains sont issus des deux premières phases de formation Tamboula, ou encore des cycles internationaux des Instituts régionaux d’administration (IRA) et de l’ENA de France.

Le lancement officiel de la formation s’est tenu le 9 décembre, en présence de représentants de la Primature, du Secrétariat général du gouvernement et de ministères centrafricains, et de l’Ambassade de France en République centrafricaine. À cette occasion, les 40 candidats retenus ont reçu un exemplaire du « Manuel des fonctionnaires centrafricains », un recueil de fiches méthodologiques rédigées par les formateurs de Tamboula 2 et qui servira de base à cette nouvelle formation.

Félicitations aux nouveaux auditeurs !

  

L’ENA entretient des relations ou partenariats avec plus de cent écoles ou instituts d’administration dans le monde. Elle apporte, comme dans le cadre de ce projet Tamboula, son aide au renforcement des capacités de ces partenaires : mise en place de concours, appui au développement des cursus, mise en place de nouvelles modalités pédagogiques, développement de centres de documentation etc. Découvrez-en plus :

sur les actions de l’ENA en Afrique et à l’international

  

  

Searcha news

Date range